KMFormations  vous propose le

BTS Gestion de la PME Grenoble

en formation initiale ou en alternance

Ce BTS a pour débouchés:

Toutes les carrières du « tertiaire » dans le cadre de l’industrie, du commerce, des administrations et des professions libérales…

Programme:

  • Culture Générale et Expression
  • LV1
  • Culture économique, juridique et managériale
  • Relation avec la clientèle et les fournisseurs
  • Administration et Développement des Ressources Humaines
  • Organisation et planification
  • Gestion et Financement des actifs
  • GSI
  • Pérennisation de l’Entreprise
  • Gestion du risque
  • Communication

Stages:

Des stages et Actions Appliquées doivent être effectués en Entreprise selon les modalités du Référentiel de l’Éducation Nationale.
Ces stages et Actions Appliquées doivent avoir lieu essentiellement dans des PME & PMI.

Aptitudes requises

  • Organisation
  • Goût des contacts humains
  • Élocution aisée
  • Sens des responsabilités
  • Compétences supplémentaires en gestion et en commerce.

Langues enseignées à KMFormations : Anglais,Italien, Espagnol, Allemand, Russe, Arabe

Notre conseil :

Si vous êtes organisé, méthodique. Si vous êtes attiré par le relationnel et la polyvalence, et si vous avez du caractère, le BTS Gestion de la PME Grenoble est faite pour vous.

CHOIX DES MODULES DE FORMATION SUVIS :

Notre enseignement peut se faire à la carte :

Option A: soit vous optez pour l’ensemble des matières du BTS GPME Gestion de la PME

Option B: soit vous optez pour l’enseignement de certaines matières

CHOIX DES MODULES DE FORMATION SUVIS :

Notre enseignement peut se faire à la carte :

Option A: soit vous optez pour l’ensemble des matières du BTS GPME Gestion de la PME

Option B: soit vous optez pour l’enseignement de certaines matières

Option A: Formation Complète

– Acompte : 400 Euros. : A régler à l’inscription
– Puis 2800 euros en plusieurs versements

Règlement Global 
Un versement au comptant lors de I’inscription : 2716 € (escompte de 3% si règlement à
l’inscription).
Facilités de paiement:

Le même forfait peut être réglé en plusieurs versements.
en HUIT versements: le premier au comptant lors de l’inscription, les autres successivement et
mensuellement d’octobre 2020 à mai 2021.

Option B

TRONC COMMUN
 CEJM (Epreuve E3 du BTS): 1920€  176 h (présentiel + EAD)
 Expression Générale (Epreuve El du BTS): 1056€ 66 h (présentiel + EAD)
 Anglais (Epreuvel E2 du BTS): 1056€    66 h (présentiel + EAD)

SPECIALITE
Etude de Cas / GPME = Epreuves E6 & E52  1200€  60 h (présentiel + EAD)
Dossiers GPME = Epreuves E4 & E51: 1600€ 80 h (présentiel + EAD)

1 – Acompte : 400 Euros. : A régler à l’inscription
2- Règlement des frais (en 1 ou 3 versements) dés le début de la formation

KMFormations vous propose aussi des cours de soutien pour l’examen final du BTS

VOS PRIVILEGES

  • Enseignements basés strictement sur les référentiels de l’Education Nationale
  • Professeurs très compétents et expérimentés
  • Suivi personnalisé de votre progression (relevés de notes, examens blancs…)
  • Soutien à la préparation des différents dossiers exigés pour tout BTS
  •  Aide pour l’inscription à l’examen final auprès du Rectorat.

KMFormations vous donne plus de détails sur le BTS Gestion de la PME que nous vous proposons à Grenoble.

Qu'est ce que le BTS Gestion de la PME

Les missions associées au BTS « Gestion de la PME » sont exercées par une collaboratrice ou un collaborateur de la direction d’une très petite, petite ou moyenne entreprise.

Elles consistent en une coopération directe avec la dirigeante ou le dirigeant. Toutefois, des emplois dans d’autres formes de très petites, petites ou moyennes unités peuvent se rapprocher de ceux associés à la gestion de la PME dès lors que les activités professionnelles rencontrées et leurs enjeux sont en proximité avec ceux connus au sein d’une PME.

Définition du métier:

Par ses caractéristiques, la catégorie PME est à la fois spécifique et hétérogène. Toutefois, quelques principes généraux peuvent être repérés. La spécificité de la PME tient par exemple au rôle de sa dirigeante ou de son dirigeant, mais également à son fonctionnement et à la nécessité de porter une attention soutenue au maintien de sa cohésion. Une description de la PME en services ou fonctions est peu pertinente. Cette singularité influence la nature des missions de gestion de la PME en exigeant de la part des titulaires du diplôme un rôle de « gestionnaire généraliste » et une polyvalence. Cette polyvalence se traduit par la capacité à prendre en charge des activités professionnelles, en lien avec leur champ de compétences, en mobilisant les ressources pertinentes. Cette polyvalence ne doit pas s’entendre comme la détention d’une somme de spécialités. En revanche, elle se fonde sur la capacité à prendre en charge des dossiers variés nécessitant une compréhension globale de l’entreprise et la prise en compte de toutes ses contingences.

Description des activités professionnelles

Les activités professionnelles sont présentées en quatre domaines d’activités :
-gérer la relation avec les clients et les fournisseurs de la PME ;
-participer à la gestion des risques de la PME ;
-gérer le personnel et contribuer à la gestion des ressources humaines de la PME ;
-soutenir le fonctionnement et le développement de la PME.

La mission globale

La polyvalence liée à la gestion de la PME impose aux titulaires du diplôme d’avoir une perception globale de l’activité et de l’environnement de la PME, d’inscrire leur action dans le respect de sa culture et de ses objectifs stratégiques, de rester dans les limites de leurs responsabilités et de rendre compte de leur action à la direction.
De manière générale, les différentes activités nécessitent de la part des titulaires du diplôme, une forte composante communicationnelle. En effet, ils exercent non seulement une fonction d’interface au niveau interne, mais également au niveau externe avec les partenaires de l’entreprise. Ainsi, dans l’accomplissement de leurs missions et dans leurs domaines de compétences, ils doivent communiquer afin :
– de rendre compte de leurs actions et alerter la direction sur les difficultés et/ou opportunités repérées, en formulant des propositions adaptées ;
– de renforcer la qualité des relations vis-à-vis des partenaires de l’entreprise.
Cette composante communicationnelle, qu’elle soit écrite ou orale, est présente dans de nombreuses activités. Elle nécessite, de la part des titulaires du diplôme, une adaptabilité aux interlocuteurs, aux contextes d’exercice, ainsi qu’aux moyens et supports disponibles. Elle implique une mise à distance et une analyse pertinente des situations de communication auxquelles ils seront confrontés.

Les activités constitutives du métier

Deux grands types d’activités peuvent être distingués.
II.1.2.1. Les activités de support au fonctionnement de l’entreprise
Les activités de support au fonctionnement de l’entreprise peuvent se traduire par la prise en charge, totale ou partielle, d’activités au sein de processus et notamment du processus de gestion de la relation avec la
clientèle et les fournisseurs, de gestion des risques, ou encore du traitement des dossiers du personnel.
Les titulaires du diplôme interviennent, selon un positionnement et un degré d’autonomie variables, sur des aspects organisationnels, dans la mise en place d’une gestion documentaire, de procédures de travail
collaboratif ou de modélisation de documents par la prise en charge des activités de suivi et de contrôle (suivi de la mise en place d’outils de gestion des risques, par exemple). Ils participent à ces activités en
exerçant tout particulièrement des fonctions de veille, de suivi et d’alerte.
Les titulaires du diplôme contribuent à la mise en relation des différentes parties prenantes, internes ou externes, au sein d’un processus, par leur contribution à la mise en œuvre d’une politique de communication efficace.
II.1.2.2. Les activités de soutien aux décisions de la direction
Ces activités de soutien consistent à aider la dirigeante ou le dirigeant dans son action et à préparer la prise de décisions. Les titulaires du diplôme lui apportent les informations nécessaires à la conduite de l’exploitation, au développement de l’entreprise et à la prise de décision.
Elles consistent également en une collaboration étroite avec la direction et contribuent à la pérennisation et au développement de l’entreprise. Dans ce cadre, les titulaires du diplôme échangent avec les parties prenantes de la PME, telles que l’administration, les banques, ou encore le cabinet comptable.
Pour l’ensemble de ces activités de support ou de soutien aux décisions, les titulaires du diplôme disposent d’une autonomie et d’un champ de délégation plus ou moins étendus selon l’organisation (taille, métier, culture, etc.), selon les missions réalisées et selon le type de management exercé par la direction.
Ils doivent faire preuve d’esprit critique et de réactivité, de capacités rédactionnelles et doivent être capables de travailler en mode projet, de communiquer, de coopérer, d’interagir avec des acteurs internes
ou externes à l’entreprise et de rendre compte de leurs actions et des résultats obtenus et alerter si nécessaire.
Les titulaires du diplôme seront capables de réaliser des activités qui peuvent être regroupées en quatre domaines :
– participer à la gestion opérationnelle de l’entreprise notamment par leur implication dans la gestion des relations avec les clients et fournisseurs dans ses dimensions administrative, humaine, comptable, ou encore commerciale (gérer la relation avec les clients et les fournisseurs de la PME) ;
– contribuer à la gestion des risques et donc veiller aux conditions de la pérennité de l’entreprise par l’adaptation aux évolutions de son environnement (participer à la gestion des risques de la PME) ;
– gérer le personnel et participer à la valorisation des ressources humaines (gérer le personnel et contribuer à la gestion des ressources humaines de la PME) ;
– contribuer à l’amélioration de l’efficacité de l’entreprise par l’amélioration de son organisation,
soutenir et accompagner son développement en participant au suivi de l’activité par la production d’informations et la mise en place d’indicateurs soumis à la direction (soutenir le fonctionnement et le développement de la PME).
Le référentiel des activités professionnelles est structuré autour de ces quatre domaines d’activités. Dans
chacun de ces domaines, la dimension communicationnelle est très imbriquée avec les différentes activités. Ces activités mobilisent systématiquement des résultats exprimés en termes de communication.

Types d'organisations

Les activités de gestion de la PME s’exercent dans des structures organisationnelles diverses où la gestion administrative requiert une forte polyvalence. Il s’agit principalement de PME de 5 à 50 salariés où, quels
que soient les secteurs d’activité, la polyvalence est requise. La dirigeante ou le dirigeant en est souvent propriétaire et bénéficie d’une indépendance sur le plan juridique et financier.
Par extension, ces activités peuvent s’exercer dans d’autres types d’unités où les situations professionnelles et les compétences mises en œuvre présentent une très forte proximité avec celles décrites pour les PME. Ces unités peuvent rechercher ce type de profil en raison de son caractère
polyvalent et des capacités d’adaptation qu’il présente.

Il s’agit notamment:
– des entreprises de plus de 50 salariés structurées en centres de responsabilité ou de profit (agences,
filiales de petite taille, succursales) ;
– des associations, dont le fonctionnement et les contingences seraient proches de ceux de la PME ;
– éventuellement, des organismes publics sous les mêmes conditions.

Place dans l'organisation, contexte managérial

Les titulaires du BTS « Gestion de la PME » exercent leur mission sous l’autorité d’une dirigeante ou d’un dirigeant.
Ils occupent une position particulière au sein de l’entreprise du fait de leur rôle d’interface, dans les relations internes et externes, y compris dans un contexte international. Ce rôle d’interface les conduit à communiquer, à partager l’information et à collaborer avec de nombreux acteurs de la PME afin de renforcer un mode de fonctionnement collaboratif.
Quelle que soit l’activité exercée, les titulaires du diplôme doivent repérer les caractéristiques et les contingences de l’entreprise et des situations rencontrées afin que les actes de gestion soient en cohérence avec la stratégie et les décisions retenues au sein de la PME. BTS Gestion de la PME Grenoble De la capacité des titulaires du diplôme à se situer et à prendre en compte ces caractéristiques dépend la pertinence de leurs actions, des informations
produites et des propositions formulées. Ils disposent d’une autonomie dans l’accomplissement de leurs missions. Toutefois, leur degré d’autonomie varie selon les contextes et s’accompagne d’une capacité à
rendre compte et à alerter quant aux éventuelles difficultés rencontrées. Les organisations deviennent de moins en moins rigides. Cela affecte les métiers et les conditions d’exercice des diplômés.

Conditions générales d'exercice

Autonomie et responsabilité
Les titulaires du BTS « Gestion de la PME » rendent régulièrement compte à leur direction et travaillent de manière autonome en faisant preuve d’initiative. Le degré d’autonomie et de responsabilité peut être
variable selon les contextes et les missions.
Ils organisent leur travail, contribuent à l’organisation des responsables, communiquent et collaborent avec d’autres membres du personnel de l’entreprise et avec les partenaires externes.
Compétences comportementales mises en œuvre dans l’exercice de l’emploi:
L’exercice des missions de gestion de la PME nécessite un sens aigu de l’organisation, de la curiosité, de la rigueur, une capacité d’adaptation aux changements de l’environnement. Ces compétences seront également nécessaires pour accompagner les réorganisations potentielles.
Compte tenu de leur position d’interface interne et externe, les titulaires du diplôme doivent développer une forte dimension relationnelle en adaptant leur communication et leur registre de langage aux différentes parties prenantes et dans le respect de la confidentialité. Pour répondre aux nombreuses sollicitations internes et externes à l’entreprise, les titulaires du diplôme font preuve d’une grande disponibilité, d’un esprit d’analyse et de synthèse.
Les titulaires du diplôme BTS Gestion de la PME Grenoble sont en capacité de prendre en compte les priorités, la complexité des situations, les aléas quotidiens et de faire face aux imprévus. Ils agissent favorablement sur le climat relationnel en
cherchant à réduire les tensions, à prévenir et à participer au dépassement des conflits ainsi qu’à accompagner les changements. Ils savent mettre en place, voire proposer des méthodes de travail adaptées au contexte en prenant en compte l’organisation dans sa globalité, en conduisant des dossiers requérant de la polyvalence. En relation avec les partenaires internes et externes de l’entreprise, les titulaires du diplôme peuvent avoir un rôle de représentation de leur responsable, et doivent donc répondre à une forte exigence en termes de comportement afin de s’adapter au contexte et aux différents interlocuteurs.

Évolution de l'emploi

Grâce à leur polyvalence, les titulaires du diplôme disposent de moyens pour évoluer dans un large spectre de métiers et de responsabilités.
La définition de leur emploi pourra évoluer :
– avec la croissance de la PME, leur permettant de prendre en charge des activités exigeant plus d’autonomie et de responsabilité ;
– vers un nombre croissant d’activités déléguées en fonction de leur expérience, de leurs compétences et de leurs qualités personnelles.
À moyen-terme, les titulaires du diplôme peuvent s’orienter vers la création ou la reprise d’une PME.

illustration de Kmformations centre de formation bts Grenoble

Suivi personnalisé

Référentiels de l’éducation nationale 

Kmformations centre de formation bts Grenoble

 

Professeurs compétents et expérimentés

BTS Gestion de la PME Grenoble

 
Call Now Button